L’Electric Lady Studios

2

En 1968, Jimi Hendrix et son manager achètent dans le quartier New yorkais de Greenwich Village le Generation Club dans l’intention de le rouvrir. Leur plan tombe à l’eau,  ils décident de convertir l’espace en studios d’enregistrements : l’Electric Lady Studios .

Conçus spécialement pour Jimi Hendrix, ils disposent entre autre d’ un système d’éclairage ambiant capable de s’adapter aux humeurs de son occupant. Un lieu propice à la création …

L’inauguration eu lieu le 26 août 1970. Le jour suivant, il enregistre  à l’Electric Lady Studios son dernier morceau instrumental intitulé Slow Blues,  puis  s’envole pour Londres afin de se produire au festival de l’Ile de Wight et décède le 18 septembre 1970.

Les studios accueilleront entre leurs murs des artistes  tels que David Bowie, The Clash, Patti Smith ou The Rolling Stones  et aujourd’hui encore des groupes  tels que, The Strokes, The White Stripes ou Arctic Monkeys  .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s